LES PEUPLES DU NIGER

Pays charnière, le Niger accueille sur son territoire des populations bien différentes, noires et blanches, nomades et sédentaires. Si chaque groupe ethnique garde son identité culturelle bien distincte, la cohabitation se déroule plutôt bien. Les sédentaires cultivent la partie Sud du pays, tandis qu'en général, les nomades font paître leur troupeaux au Nord. Depuis la sécheresse et la réduction d'une partie du cheptel, certains nomades travaillent également la terre. Les sédentaires, les plus nombreux, comprennent les Songhaï et le Zarma (ou Djerma) à l'Ouest le long du fleuve, les Haoussa au centre et les Kanouri à l'Est. Quelques villages Gourmantché bordent la frontière Burkinabè.

 Page Précédente / Sommaire